À propos

Objectifs du site

PNG - 20.3 ko
Logo libre de droits

L’espoir qui a donné naissance à ce site est celui de voir un jour une large majorité de Français réclamer pacifiquement une vraie démocratie par la mise en place d’une assemblée constituante tirée au sort, ce qui devrait résoudre d’innombrables problèmes que nous vivons tous et qui découlent de l’incapacité structurelle de notre régime à permettre la primauté de l’intérêt général sur l’intérêt de quelques accapareurs de pouvoir. Pour arriver à ce changement de régime, il faut que les vraies caractéristiques d’une démocratie soient massivement connues afin que nous puissions tous commencer à désirer un régime démocratique. Il ne s’agit pas d’imposer une définition unique de la démocratie (nous adhérons d’ailleurs à l’idée de Franck Lepage selon laquelle « La démocratie est un rapport de force, ce n’est pas un état. On n’est jamais vraiment en démocratie. ») mais de montrer ce qui permet à un régime politique de s’en rapprocher. Si vous êtes déjà convaincu(e) de l’intérêt d’une assemblée constituante tirée au sort pour instaurer une régime démocratique, n’hésitez pas à nous partager votre témoignage pour nous aider à comprendre ce qui vous a incité à vous pencher sur la question.

Bibliographie

L’argumentaire développé sur ce site ne propose pas une réflexion inédite — loin s’en faut. Il tente de rendre accessibles des faits historiques et des réflexions de politistes sur la démocratie qui sont encore trop méconnus par le grand public. Il tire ses origines de nombreuses sources largement antérieures à sa création en mai 2013.

Si vous avez été convaincu(e) par cette approche de la démocratie, vous devriez apprécier la bibliographie suivante sur laquelle ce site s’appuie abondamment :

  • Étienne Chouard, article « Tirage au sort ou élection ? Démocratie ou aristocratie ? Qui est légitime pour faire ce choix de société ? Le peuple lui-même ou ses élus ? » (10 pages, lire ici) : ce professeur en économie et en droit s’attache depuis 2005 à faire connaître sur Internet les composantes de la vraie démocratie. Cet article est l’un des documents qui ont le plus fortement influencé l’argumentaire présenté sur ce site. Vous en trouverez un résumé très court et très facile à lire sur le site le-message.org (traduit en anglais et en espagnol).
  • Étienne Chouard, conférence « Le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l’oligarchie » (1h25, voir ici) : cette conférence développe davantage d’idées que le précédent article et présente notamment les points forts de la démocratie athénienne dont nous pourrions nous inspirer. Elle a aussi été mise en scène sous forme d’une conférence théâtralisée très accessible au grand public réalisée par Sylvain Rochex et Gérard Volat : « Sommes-nous en démocratie ? » (1h27, voir ici ou lire là). Retrouvez par ailleurs l’ensemble des nombreuses conférences d’Étienne Chouard sur son site.
  • Bernard Manin, Principes du gouvernement représentatif (319 pages aux éditions Flammarion, lire ici en français, ici en anglais, là en espagnol) : cet ouvrage initialement paru en 1995 retrace avec pertinence l’évolution du mot « démocratie » au fil des siècles. On y apprend en particulier que la confusion entre « gouvernement représentatif » et « démocratie » est loin d’avoir toujours été une évidence. Bernard Manin est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et professeur de science politique à la New York University.
  • Francis Dupuis-Déri, Démocratie : histoire politique d’un mot (446 pages aux éditions Lux, lire ici) : de même que l’ouvrage de Manin, ce livre met en lumière le renversement de sens du mot « démocratie » qui s’est opéré depuis deux siècles. Ceci aide à comprendre pourquoi nos régimes contemporains n’ont jamais été pensés pour être des démocraties au sens originel du mot. Francis Dupuis-Déri est professeur de science politique à l’université du Québec à Montréal.
  • David Van Reybrouck, Contre les élections (220 pages aux éditions Actes Sud, lire ici) : paru en flamand en 2013 puis traduit en français en 2014, cet ouvrage critique la « démocratie représentative » et réhabilite l’idée du tirage au sort en politique. David Van Reybrouck est spécialiste d’histoire culturelle, archéologue et écrivain. Il est l’un des organisateurs du « G1000 », une initiative belge mettant en pratique le tirage au sort.
  • Mogens Herman Hansen, La démocratie athénienne à l’époque de Démosthène (493 pages aux éditions Tallandier, lire ici) : cet ouvrage paru en anglais en 1991 et traduit en français en 1993 développe le fonctionnement de la démocratie athénienne au IVe siècle av. JC et montre comment divers principes et mécanismes démocratiques ont pu imprégner la société. Hansen est professeur d’histoire ancienne. Il a enseigné à Cambridge.
  • Jos Verhulst & Arjen Nijeboer (Democracy International), livret Démocratie directe, faits et arguments sur l’introduction de l’initiative et du référendum (98 pages, lire ici) : ce livret paru en 2007 est un plaidoyer très riche pour une vraie démocratie. Y est notamment défendu le référendum d’initiative populaire ainsi que, plus globalement, la possibilité d’une implication maximale des citoyens dans les affaires publiques.
  • Dominique Rousseau, article « Constitutionnalisme et démocratie » (18 pages, lire ici) : cet article paru en 2008 définit le constitutionnalisme, doctrine selon laquelle une constitution est un texte qui doit avant tout protéger le peuple, quitte à ce que celle-ci représente un obstacle pour les gouvernants censés le représenter. Cette conception d’une constitution limitant le pouvoir des gouvernants afin d’éviter les abus n’est pas toujours mise en avant dans les enseignement de Droit constitutionnel en France, où l’on se borne parfois à dire que la Constitution sert simplement à organiser les institutions et à énumérer les libertés fondamentales. Dominique Rousseau est professeur de droit constitutionnel à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature.
  • Alain, Propos sur les pouvoirs, Éléments d’éthique politique (384 pages aux éditions Folio, lire ici) : dans cet ouvrage posthume paru en 1985, Alain développe une vision sans concession d’un pouvoir qui corrompt inéluctablement et qu’il convient d’encadrer. Ceci appelle à soutenir un régime qui organise la défiance plutôt que la confiance envers ses maîtres.
  • Jacques Testart, article « Le retour du tirage au sort » (8 pages, lire ici) : cet article paru en 2011 analyse la réapparition dans les trente dernières années d’un intérêt pour la procédure du tirage au sort, jamais utilisée en France malgré plusieurs révolutions depuis la fin de l’Ancien régime. Jacques Testart est docteur en sciences et membre du conseil scientifique de l’association altermondialiste ATTAC.
  • Yves Sintomer, article « Petite histoire du tirage au sort en politique d’Athènes à la Révolution française » (20 pages, lire ici) : cet article paru en 2012 développe notamment l’exemple de l’usage politique du tirage au sort dans les communes italiennes du XII au XVIIIe siècle. Yves Sintomer est professeur de sociologie au département de science politique de l’université Paris 8 et chercheur à l’unité mixte de recherche « Cultures et Sociétés Urbaines » du CNRS. Voir aussi son ouvrage Petite histoire de l’expérimentation démocratique : Tirage au sort et politique d’Athènes à nos jours paru en 2011 aux éditions La Découverte (292 pages, lire ici).
  • André Tolmère, Manifeste pour la vraie démocratie (206 pages en PDF, lire ici) : André Tolmère est un inconnu dont l’unique ouvrage circule librement sur Internet, apparemment depuis 2006 à la suite d’un échec auprès des maisons d’édition. Son ouvrage est pourtant dense, riche en analyses et en références intéressantes sur la démocratie.
  • Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social (97 pages en PDF, lire ici) : impossible de ne pas mentionner cet ouvrage dans lequel, dès 1762, Rousseau insistait sur l’importance du respect de l’intérêt général et reconnaissait le caractère démocratique du tirage au sort dans les institutions politiques.

D’autres sites web traitant du sujet

D’autres sites abordent la question de la démocratie sous différents aspects. En voici quelques-uns :

  • La fondation sqli résumait en une page quelques éléments clés (le site a fermé, une page d’archive reste disponible).
  • Le site des renseignements généreux propose une brochure intéressante.
  • Le site objectifdemocratie.org propose un argumentaire plus concis que celui présenté sur ce site et une liste d’objections avec leur réfutation.
  • Le site populaction.com référence des expériences de démocratie directe locale partout dans le monde.
  • Le site diktacratie.com propose régulièrement dans sa catégorie « donner un sens à la démocratie » des articles consacrés à de nombreux aspects du sujet.
  • Un plaidoyer synthétique pour la démocratie, écrit par Éric Hardy, a été publié sur occir.free.fr.
  • Un « citoyen qui ne votait pas » a publié une page explicative sur son blog yokho.eu.
Licence Creative Commons | SPIP | | Mentions légales
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL